Bon à savoir sur le crédit immobilier

Vous décidez d’acquérir votre propre logement? Actuellement, le financement de ce projet va de pair avec le prêt immobilier. Ce dernier comporte des particularités et des conditions. Pour cela, vous devez choisir ce qui est adapté à votre situation. L’accompagnement d’un courtier en immobilier vous permet d’obtenir la meilleure option.

Les différents types de crédits

Il existe plusieurs types de crédit immobilier, mais le choix dépend du type de votre projet et de votre profil. Voici les principaux types de prêts que votre banque vous proposera certainement :

  • Le prêt amortissable: c’est la formule la plus commune en France pour l’achat d’une résidence principale ou secondaire. Son remboursement est généralement mensuel comprenant le taux d’intérêt et une partie du capital emprunté.
  • Le crédit in Fine: il s’adresse surtout aux investisseurs immobiliers. Son remboursement consiste à payer mensuellement les intérêts du prêt et le capital sera payé à l’échéance. Cette formule représente un avantage fiscal, mais le coût du crédit est plus important que le type amortissable.
  • Le prêt relais: cette formule est destinée aux personnes qui souhaitent acquérir un autre bien immobilier sans attendre la vente du premier. Son principe est donc de rembourser par anticipation. Le total emprunté est remboursé quand le bien est vendu et les intérêts peuvent être versés mensuellement, trimestriellement ou à l’échéance du prêt.
  • Les crédits réglementés : ils comprennent le Prêt Locatif Social, le Prêt à l’ascension Sociale et le Prêt à Taux Zéro. Ce dernier s’adresse aux personnes qui n’étaient pas propriétaires durant les deux années qui précèdent le prêt.

Il est bien de savoir que vous pouvez cumuler plusieurs types de crédit pour optimiser le financement de votre projet d’achat immobilier.

Les conditions pour son acquisition

Comme nous avons mentionné ci-dessus, l’obtention d’un crédit immobilier dépend de plusieurs facteurs. La majorité des prêts est très facilement acquise par un emprunteur de bon profil. Autrement dit, vous avez une meilleure capacité d’emprunt. Celle-ci dépend de votre âge, vos revenus, vos charges, l’existence d’emprunt en cours, la durée et le taux du prêt et le type du bien à acquérir (locatif, neuf, ancien ou terrain à construire). Cela peut être aussi conditionné par votre apport personnel, car il vaut mieux au moins avoir 10% de la somme demandée. Avoir un apport personnel important vous permet de maximiser votre chance, parce que celle-ci est une sorte de garantie pour votre banque. Et vous devez être capable de monter un bon dossier.  

Les éventuelles garanties demandées

Avant de signer un contrat de prêt immobilier, il est judicieux de votre part de connaître les différentes cautions de votre établissement. Cette garantie peut être une hypothèque, ceci permet au préteur de saisir votre bien pour une vente. Il peut être aussi un cautionnement solidaire c’est-à-dire que la garantie porte sur l’engagement d’une personne physique qui payera à votre place si vous êtes en difficultés financières durant le prêt. Et il peut être également un nantissement de contrat d’assurance-vie ou de compte à terme.      

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *